Contact

01 40 93 19 99

DU LUNDI AU VENDREDI - 9h00 à 17h30

Être rappelé Contacter un conseiller Nous écrire
<

Evolution de la protection sociale des kinésithérapeutes libéraux au 1er juillet 2021 !

La protection sociale des kinés libéraux a changé depuis le 1er juillet 2021. Cette évolution est profitable aux masseurs-kinésithérapeutes, kinésithérapeutes-ostéopathes libéraux*. Elle vous permet de bénéficier d’une couverture partielle de vos revenus durant les 90 premiers jours d’arrêt de travail.

 

Que prévoit ce nouveau dispositif obligatoire de la protection sociale ?

Les prestations sont dorénavant versées du 4ème au 90ème jour d’arrêt de travail par les CPAM (Caisses primaires d’assurance maladie).
Elles sont égales à 50% du revenu libéral moyen des trois dernières années (plafonné à 3 fois le PASS – Plafond annuel de la Sécurité sociale – 123 408 € soit 169 €/jour).

Les cotisations sont collectées par les URSSAF (Union de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d’allocations familiales).

La cotisation est égale à 0,30% du revenu libéral de l’année N-2. Pour la période du 1er juillet au 31 décembre 2021, le prélèvement interviendra début 2022 au taux de 0,15% du revenu de 2019.
Pour en bénéficier, il faut avoir cotisé un an au régime maladie de la sécurité sociale des indépendants ou au régime d’assurance maladie des PAMC (praticiens et auxiliaires médicaux conventionnés).

La CNAVPL (Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales) pilote le dispositif et garantit son équilibre financier.

 

Comment s’articule ce nouveau dispositif obligatoire avec les indemnités journalières de la CARPIMKO ?

A l’heure actuelle, il n’y a pas de (télé)transmission du dossier « arrêt de travail » de la CPAM à la CARPIMKO.
Si votre arrêt de travail est supérieur à 90 jours, vous devrez toujours l’adresser à la CARPIMKO via votre espace personnel. De la même façon, les prestations de la CARPIMKO n’ont pas été modifiées à la suite de l’entrée en vigueur de ce nouveau dispositif.

Rappelons que le régime de prévoyance de la CARPIMKO avait connu d’importantes évolutions en 2019.

 

Quelles réponses apportons-nous ?

Votre courtier affinitaire a sélectionné pour vous une nouvelle offre de garanties qui répond pleinement à ce nouveau contexte.

Cette nouvelle offre, « GPM Sérénité revenus »** est parfaitement adaptée aux besoins spécifiques des kinésithérapeutes et kinésithérapeutes-ostéopathes, libéraux.
Avec elle, nous vous proposons une prise en charge très large des arrêts liés à la maternité (ou la paternité), à l’accident, à l’hospitalisation, aux traitements oncologiques ambulatoires, aux troubles neuropsychologiques …. Et une couverture de l’invalidité professionnelle dès 15 %.

CONTACTEZ DES A PRESENT VOTRE CONSEILLER ADOHA pour bénéficier d’une protection et de conseils adaptés.

* Les professionnels libéraux cotisant à l’une des 10 caisses de retraite complémentaire (CARMF, CARPIMKO, CARCDSF, CIPAV, CAVAMAC, CAVEC, CARPV, CAVP, CAVOM, CPRN) affiliée à la CNAVPL, bénéficient de ces nouvelles indemnités journalières.

** Contrat assuré par AGMF Prévoyance, Union de mutuelles soumise aux dispositions du Livre II du Code de la mutualité, N° 775 666 340 – 1 Boulevard Pasteur – 75015 PARIS.
Informations complémentaires sur :
www.cnavpl.fr/les-pl-indemnises-des-ij
www.ameli.fr
www.carpimko.com